Bonjour et bienvenue,

Merci de visitez également votre Magasine H²O Reef qui democratise le récifal au lien suivant <p><a rel="attachment wp-att-785" href="https://www.facebook.com/lemagh2oreef">Le Mag H²O Reef</a></p>

Merci



 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Réouverture du forum Récifal autrement, les inscriptions sont de nouveaux disponible.
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Sam 08 Jan 2011, 17:36
Derniers sujets
» Info: La mesure pH
par jms Mar 12 Jan 2016, 10:08

» Nano Récif de Nincactus
par Equynox Sam 19 Déc 2015, 01:09

» 14éme Salon Azuréen de l’aquariophilie et terrariophilie ANTIBES (06)
par titus06 Mar 08 Déc 2015, 10:35

» URGENT aquarium 750L équipé marin
par fax84 Jeu 23 Avr 2015, 15:30

» 13éme salon Azuréen de l’Aquario et Terrario d’Antibes (06)
par titus06 Mer 21 Jan 2015, 23:27

» tout jeune en eau de mer
par laurent serge Sam 27 Déc 2014, 22:45

» Un petit nouveau
par HIRO Ven 07 Nov 2014, 08:22

» Présentation waner 72
par waner Lun 08 Sep 2014, 15:03

» bonsoir
par sp1684 Dim 06 Juil 2014, 23:42

» koicentre37
par koicentre37 Ven 04 Juil 2014, 20:22

» presentation
par laurent66 Mer 11 Juin 2014, 10:58

» un petit nouveau de st etienne
par rayan42 Ven 06 Juin 2014, 11:59

» Salutations !!
par elzaeer Mer 12 Fév 2014, 00:14

» nouveau bac de 600L
par dragon84 Sam 04 Jan 2014, 16:40

» nouveau
par fabrice04 Jeu 26 Déc 2013, 10:06

» 12éme Salon Azuréen de l'Aquariophilie et terrariophilie d'Antibes (06)
par titus06 Ven 08 Nov 2013, 13:40

» Présentation
par titus06 Ven 08 Nov 2013, 13:28

» Occasion=> Aqua 1250L Eau de mer (Aqua-Distribution.com)
par Gilles-34 Jeu 22 Aoû 2013, 16:54

» Contente de vous rejoindre
par Benjy1803 Sam 27 Juil 2013, 00:16

» Changement de Bac
par marina84 Ven 24 Mai 2013, 10:05

Les liens

flux du net

Partagez | 
 

 Les microbialithes des systèmes récifaux actuels de Tikehau, Moorea (Polynésie Française)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nataurel
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1299
Age : 48
Localisation : Montpellier
Emploi/loisirs : Administratrice

Configuration de mon bac
Type: DSB+Berlinois

MessageSujet: Les microbialithes des systèmes récifaux actuels de Tikehau, Moorea (Polynésie Française)   Mer 11 Nov 2009, 10:01

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Les microbialithes sont des structures organo-sédimentaires qui résultent du développement de micro-organismes (procaryotes ou eucaryotes), d’accumulation de particules détritiques piégées et de minéraux précipités (Burne & Moore, 1987).

On connaît plus particulièrement les formes laminées, les stromatolithes (du grec : stroma, tapis et lithos, pierre).


Depuis plus de 3 milliards d’années les microbialithes ont accompagné l’Histoire de la Terre avec une importance variable.

On supposait les microbialithes exclues du milieu marin depuis le Mésozoïque.

La découverte récente de leur présence durant certaines périodes du Quaternaire, caractérisées par des variations environnementales et climatiques, conduit à s’interroger sur leur rôle dans les milieux actuels (Camoin & Montaggioni, 1994).


Depuis une vingtaine d’années la prolifération de microbialithes dans les environnements récifaux actuels, soumis ou non aux activités de l'homme, a été mise en évidence dans de nombreuses régions (Bahamas, Grande Barrière d’Australie, Antilles…).

Ce développement coïncide généralement avec un dépérissement des communautés algo-coralliennes.

Des microbialithes se développent ainsi dans l'ensemble du lagon, pinacles et fonds adjacents de l’atoll soulevé, partiellement ouvert de Tikehau (archipel des Tuamotu, Polynésie Française) en l'absence d'effet anthropique significatif (Sprachta et al. 1999, 2001) et dans les lagon d’îles hautes de Moorea (archipel de la Société) et de Mayotte (archipel de Comores, Océan Indien) (Sprachta, 2003).

L’étude de ces microbialithes lagonaires actuelles a été réalisée dans le cadre des programmes nationaux : Programme National Récif Coralliens (PNRCO) et Programme National Environnement Côtier (PNEC) en collaboration avec le CEREGE (Centre Européen de Recherche en Géosciences de l’Environnement), le COM (Centre d’Océanologie de Marseille), le Biological Science Center de l'Université de Boston (USA), l'Institut Max Planck de microbiologie marine de Brême (Allemagne) et le Département de Microbiologie de l'Université d'Arizona (USA). Les objectifs principaux consistent à déterminer la nature et la composition en micro-organismes impliqués dans la formation des microbialithes et évaluer l'importance du phénomène 'microbialithe' dans les cycles biogéochimiques des systèmes récifaux récents.

A-Nature et distribution des microbialithes lagonaires

Les microbialithes lagonaires dont quatre types morphologiques ont été observés, sont majoritairement composées de populations mono spécifiques de cyanobactéries filamenteuses (Abed et al., 2003)]:



1- des dômes hémisphériques de taille décimétrique formés par Phormidium cf. crosbyanum (Tilden) , P. sp. TK1, P.hendersonii (Howe), Schizothrix sp TK. dôme à Phormidium crosbyanum
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

2- des masses gélatineuses produites par Phormidium laysanense (Lemmerman)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
3- des tapis, pouvant atteindre 1m2 de surface, composés de Hydrocoleum chantharidosmum (Gomont), Hydrocoleum coccineum (Gomont), Phormidium sp. ou de Schizothrix sp. Tapis d'Hydrocoleum coccineum [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

4- des mèches gazonnantes produites par la cyanobactérie Symploca hydnoïdes (Gomont)




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Les microbialithes lagonaires sont capables de coloniser des sites aux caractéristiques écologiques très différentes, qu’il s’agisse de Tikehau, atoll semi fermé ne subissant aucune pression anthropique, ou de lagons d’îles hautes largement ouverts sur l’océan soumis localement à une pression anthropique (Moorea), ou encore dans des environnements lagonaires soumis à une pression humaine forte (Mayotte) (Sprachta, 2003).

Les facteurs déterminants dans le développement des microbialithes lagonaires sont: la lumière, les apports en nutriments, l’hydrodynamisme et les apports sédimentaires dont la modification a pour conséquence une variabilité de densité et de diversité le long des pentes des pinacles et des motus.

Les différents besoins métaboliques des cyanobactéries formant ces microbialithes conditionnent leur implantation et leur développement à une profondeur donnée et sur un substrat particulier.

En effet, les cyanobactéries filamenteuses à l’origine des microbialithes lagonaires possèdent une grande tolérance aux modifications de milieu et s’adaptent à leur environnement grâce à différentes particularités physiologiques.

Elles se développent ainsi à des profondeurs comprises entre la surface et 25 m de fond, sur tous les types de substrat (vase, sable, graviers, colonies coralliennes) et dans des conditions de luminosité extrêmes (Sprachta et al., 2001 ; [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Zonation des microbialithes lagonaires sur les pentes d’un pinacle de Tikehau (Sprachta et al., 2001).

Leur prolifération est manifestement favorisée, depuis quinze à vingt ans, par un ensemble de facteurs, d’origine naturelle ou humaine, néfastes aux communautés algo-coralliennes.

La disparition progressive des colonies coralliennes face aux modifications des paramètres physico-chimiques de l’environnement, laisse alors le champ libre à des communautés
de remplacement dont font partie les microbialithes.


B-Processus de lithification des microbialithes lagonaires


En premier lieu, la rigidification des microbialithes s’effectue grâce au piégeage et au ficelage de particules en suspension.

Ces particules majoritairement d’origine bioclastique, sont issues du démantèlement de squelettes coralliens et d’algues calcaires, de foraminifères et de coccolithes.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Microphotographie
de grain piégés entre les filaments cyanobactériens
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Coccolithe
collé à la surface d’une gaine de cyanobactérie
La lithification partielle des microbialithes est le résultat de réactions biochimiques entraînant la précipitation de calcite magnésienne principalement dans la partie interne des dômes où la dégradation des gaines des cyanobactéries produit, sous la surface vivante, un réseau de fibrilles organiques très fines ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].), (Sprachta et al., 2001).


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Carbonates précipités à la surface d’une gaine de cyanobactérie en cours de dégradation

L’analyse de la composition de la matière organique contenue dans les microbialithes a permis de mettre en évidence la sélection de certains composés vers les matrices organiques intraminérales.

Ces macromolécules acides, dont certaines sont riches en acides aspartique et glutamique, sont responsables de la chélation du calcium.

Des fonctions aussi antagonistes que la nucléation de cristaux ou l'inhibition de la croissance des cristaux ont été attribuées à ces matrices organiques.

Les particularités de charges électriques de ces macromolécules de type polypeptides et polysaccharides, sont connues pour être impliquées dans les phénomènes de bio-minéralisation.

Leur structure en feuillet
b permet d’initier la nucléation de micro agrégats de calcite magnésienne à leur surface (Weiner & Addadi, 1991)

La croissance de ces cristallites se poursuit ensuite dans ce milieu alcalin saturé en carbonates pour former des manchons autour des gaines dégradées ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]).

Les carbonates d’allure cristalline n’apparaissent que plus tardivement.

Dans le cas des microbialithes les plus indurées, la précipitation de couches concentriques de calcite autour de ces nucléii conduit à la formation de cristaux rhomboédriques de calcite ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].) (Sprachta, 2003)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Carbonates
précipités formant un manchon autour d’une gaine de
cyanobactérie
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Rhomboèdre de calcite

emprisonnant plusieurs gaines dégradées
nnn

Références bibliographiques

Abed R., Golubic S., Garcia-Pichel F., Camoin G., Sprachta S. (sous presse) Characterization of microbialithe-forming cyanobacteria in a tropical lagoon: Tikehau atoll, Tuamotu, French Polynesia. Journal of Phycology
Burne R. V., Moore L. S. (1987) Microbialites : Organosedimentary deposits of benthic microbial communities. Palaios, v. 2, p. 241-254
Camoin G. F., Montaggioni L. F. (1994). High energy coralgal-stromatolite frameworks from Holocene reefs (Tahiti, French Polynesia). Sedimentology 41, 655-676

Sprachta S., Camoin G., Gautret P., Le Campion T., Golubic S. (1999) Preliminary biosedimentological and biochemical results on modern microbialites from a lagoonal environment (Tikehau atoll, French Polynesia). IAS-ISRS-SEPM Intern. Symp. " Paleoceanology of Reefs and carbonate platforms: Miocene to modern ", Aix-en-Provence, Abstracts with program. Publ. Sp. A.S.F.,
32, 199-200.

Sprachta S., Camoin G., Golubic S., Le Campion T. (2001) Microbialites in a modern lagoonal environment : nature and distribution (Tikehau atoll, French Polynesia). Palaeogeogr., Palaeoclimatol., Palaeoecol. 175, 103-124

Sprachta S. (2003) Les microbialithes des systèmes récifaux actuels de Tikehau, Moorea (Polynésie Française) et de Mayotte (Comores, Océan Indien), nature, distribution et processus de lithification. Thèse de doctorat, 220 p + annexes.

Weiner, S., Addadi, L., (1991) Acidic macromolecules of mineralized tissues : controllers of crystal formation. Trends in Biochemical Sciences v.16, p. 252-256.

----------------------------------------------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://recifalautrement.forumpaca.net
 
Les microbialithes des systèmes récifaux actuels de Tikehau, Moorea (Polynésie Française)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Espace de discution :: Discutions à travers les spécificités des récifs-
Sauter vers: