Bonjour et bienvenue,

Merci de visitez également votre Magasine H²O Reef qui democratise le récifal au lien suivant <p><a rel="attachment wp-att-785" href="https://www.facebook.com/lemagh2oreef">Le Mag H²O Reef</a></p>

Merci



 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Réouverture du forum Récifal autrement, les inscriptions sont de nouveaux disponible.
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 60 le Sam 08 Jan 2011, 17:36
Derniers sujets
» Info: La mesure pH
par jms Mar 12 Jan 2016, 10:08

» Nano Récif de Nincactus
par Equynox Sam 19 Déc 2015, 01:09

» 14éme Salon Azuréen de l’aquariophilie et terrariophilie ANTIBES (06)
par titus06 Mar 08 Déc 2015, 10:35

» URGENT aquarium 750L équipé marin
par fax84 Jeu 23 Avr 2015, 15:30

» 13éme salon Azuréen de l’Aquario et Terrario d’Antibes (06)
par titus06 Mer 21 Jan 2015, 23:27

» tout jeune en eau de mer
par laurent serge Sam 27 Déc 2014, 22:45

» Un petit nouveau
par HIRO Ven 07 Nov 2014, 08:22

» Présentation waner 72
par waner Lun 08 Sep 2014, 15:03

» bonsoir
par sp1684 Dim 06 Juil 2014, 23:42

» koicentre37
par koicentre37 Ven 04 Juil 2014, 20:22

» presentation
par laurent66 Mer 11 Juin 2014, 10:58

» un petit nouveau de st etienne
par rayan42 Ven 06 Juin 2014, 11:59

» Salutations !!
par elzaeer Mer 12 Fév 2014, 00:14

» nouveau bac de 600L
par dragon84 Sam 04 Jan 2014, 16:40

» nouveau
par fabrice04 Jeu 26 Déc 2013, 10:06

» 12éme Salon Azuréen de l'Aquariophilie et terrariophilie d'Antibes (06)
par titus06 Ven 08 Nov 2013, 13:40

» Présentation
par titus06 Ven 08 Nov 2013, 13:28

» Occasion=> Aqua 1250L Eau de mer (Aqua-Distribution.com)
par Gilles-34 Jeu 22 Aoû 2013, 16:54

» Contente de vous rejoindre
par Benjy1803 Sam 27 Juil 2013, 00:16

» Changement de Bac
par marina84 Ven 24 Mai 2013, 10:05

Les liens

flux du net

Partagez | 
 

 Alerte sur les coraux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nataurel
Admin
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 1299
Age : 48
Localisation : Montpellier
Emploi/loisirs : Administratrice

Configuration de mon bac
Type: DSB+Berlinois

MessageSujet: Alerte sur les coraux   Sam 20 Juin 2009, 09:29



Christl Denecke, chercheur associé au programme de la Coral Reef Alliance (Berkeley, Californie).
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
En Indonésie, un plongeur explore les récifs détériorés
par la pêche à l’explosif.









[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Clive Wilkinson (éd.), Status of Coral Reefs of the World: 2000, Australian
Institute for Marine Science.

Dégradés par la pollution, la pêche intensive et le réchauffement de la planète,
les récifs de coraux, vitaux pour des millions d’êtres humains, dépérissent à un rythme préoccupant.
Le bulletin de santé est alarmant.
Les experts en biologie marine l’ont affirmé lors de leur récente assemblée à Bali: plus du quart des récifs coralliens ont été détruits par l’activité humaine dans les dernières décennies.
Au rythme actuel, au moins 57% de ces chatoyantes forêts sous-marines vont disparaître d’ici un demi-siècle.
Cette destruction aura des conséquences immédiates sur la vie de 500 millions de personnes en Asie du Sud-Est et du Sud, en Afrique de l’Est et aux Caraïbes
Les coraux abritent la première source de protéines d’une part importante de la population côtière. Un récif sain peut fournir chaque année plus de 15 tonnes de poissons et de fruits de mer par kilomètre carré; de quoi nourrir 2 500 personnes.
Et le corail est souvent la seule source de revenus, d’emplois et de devises fortes.
Les habitants du littoral ont besoin de leurs récifs pour attirer les touristes, développer la pêche, protéger les côtes de l’érosion et des tempêtes.
Aux îles Vierges britanniques, dans la mer des Antilles, le tourisme représente 45% des revenus et plus de la moitié des emplois.
Sans les récifs, les fonds seraient envahis par les algues et les vagues détruiraient peu à peu les plages: les pertes de revenus qui en résulteraient ont été estimées à 900 millions de francs.
Créés au cours d’une évolution de plus de 50 millions d’années, les récifs coralliens constituent l’un des systèmes les plus fragiles et les plus complexes de la biodiversité.
Les naturalistes ont dénombré plus de 800 espèces de coraux et 4 000 espèces de poissons vivant
sur les récifs.
Au total, ils pourraient abriter jusqu’au quart de la totalité des espèces marines et joueraient le rôle particulièrement important de nursery pour les jeunes poissons.
En Malaisie, au Vietnam, en Indonésie et aux Philippines, la pêche intensive a eu des effets désastreux.
Le prélèvement massif d’espèces de poissons qui se nourrissent d’algues a entraîné la prolifération
de ces dernières.
Elles ont envahi les récifs coralliens et les ont dominés.
De plus, la pêche à l’explosif a gravement endommagé les coraux en Afrique de l’Est.
Tout comme la pêche au cyanure de sodium, qui facilite la prise des poissons tropicaux, en les rendant lents et maladroits, et qui tue les coraux et de nombreux autres animaux des récifs.
Malgré tous les efforts, ce type de pêche s’intensifie, en raison de la demande des restaurants asiatiques et des aquariums nord-américains, prêts à dépenser de sommes importantes pour acquérir des poissons tropicaux vivants.
On estime que, depuis l’apparition de cette technique dans les années 1960, plus de 1 000 tonnes de cyanure ont été déversées sur les récifs coralliens des Philippines.
Mais la pêche n’est pas la seule cause de cette disparition.
Les récifs souffrent aussi des pollutions industrielles, de l’étouffement par les sédiments que charrient les fleuves suite au déboisement ou encore de la diffusion des engrais.
L’extraction de corail met à mal les récifs, tout comme les cimetières de bateaux, et parfois les constructions immobilières sur le littoral.
Les coraux croissent au rythme de 1,3 à 10,2 cm par an: tout prélèvement, toute cassure, d’apparence bénigne, peuvent annuler un siècle de construction du récif.
Le réchauffement de la planète joue aussi un rôle.
Fragiles, les coraux sont très sensibles aux variations de température.
En 1998, la dernière manifestation d’El Niño, ce phénomène climatique périodique propre au Pacifique, a entraîné une augmentation de la température des eaux tropicales.
L’Afrique, le Pacifique, l’Indonésie et les Philippines ont été affectés.
Partout, les couleurs de récifs se sont estompées, laissant place à une étrange teinte d’os.
Ce «lessivage» a précédé l’envahissement par l’ennemi de toujours, les algues.
Le Réseau mondial de surveillance des récifs estime qu’en 1998 le «lessivage» a détruit 16% des coraux.
Dans l’océan Indien, aux Maldives, au Sri Lanka, sur les côtes ouest de l’Inde, il a eu un effet dévastateur sur les récifs déjà dégradés par l’apport de sédiments et la pollution dus à
l’industrie littorale et au défrichement.
Ceux qui restent exposés à ces désastreuses interférences humaines ne guériront sans doute jamais.
Si, comme on s’y attend, aux nuisances connues s’ajoute le réchauffement planétaire, les récifs coralliens auront disparu dans 30 ou 50 ans.


L’AZT,
traitement du sida, provient des récifs
Les communautés locales sont impuissantes face à ce phénomène.
Mais elles peuvent trouver des moyens de combiner croissance économique et protection des coraux.
Dans le parc marin de l’île de Bonaire, créé en 1979, aux Antilles néerlandaises, le tourisme favorise la préservation.
Des gardes font respecter l’interdiction de ramassage des coraux, de la chasse sous-marine au harpon et de la pêche commerciale.
L’entrée est payante depuis 1992 pour parvenir à l’autofinancement.
Bonaire a été l’un des premiers parcs marins à atteindre cet objectif et ne dépend pas de l’argent
des fondations ou des impôts.
Alors que la dégradation se poursuit dans les autres îles des Caraïbes, les coraux de Bonaire sont parmi les plus sains de la région.
Près de 30 000 personnes le visitent chaque année.
Tout indique que grâce aux efforts permanents des gardes, l’île va conserver ses récifs en bon état et augmenter ses revenus.
Bonaire est l’un des quelque 400 parcs marins, conçus pour protéger les récifs.
Beaucoup, hélas, n’existent que sur le papier: ils ne disposent ni des moyens ni du soutien nécessaires pour faire respecter les lois.
Ils sont souvent géographiquement isolés, proches de côtes mal entretenues: l’érosion et la dispersion de produits chimiques attaquent les coraux.
Les pays en développement ont des ressources financières trop limitées.
Pour protéger les récifs, un partenariat est nécessaire entre les Etats concernés, les donateurs internationaux, les ONG et les fondations nationales.
L’objectif est de concevoir des parcs marins bien gérés où les communautés locales garderaient le contrôle de leurs ressources avec l’appui d’organisations nationales ou internationales.
Ces réserves de biodiversité peuvent aussi abriter des molécules précieuses pour les progrès de la médecine.
Dans les récifs des Caraïbes, une variété d’éponge sécrète l’azidothymidine.
Plus connue sous le nom d’AZT, cette substance est utilisée dans les pays industrialisés pour sa capacité à ralentir la croissance du virus du sida.
Nul ne sait combien d’autres promesses recèlent les espèces vivant dans ce milieu en danger.
Protéger les récifs est bien une question de vie ou de mort.

----------------------------------------------------------------------
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par frederic le Sam 20 Juin 2009, 13:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://recifalautrement.forumpaca.net
Miika...
Membres tres content
Membres tres content
avatar

Masculin Nombre de messages : 316
Age : 26
Localisation : vedene

Configuration de mon bac
Type:

MessageSujet: Re: Alerte sur les coraux   Sam 20 Juin 2009, 13:03

J'ai vue il y as pas si longtemps un reportage sur les chasseur de requin qui du cou certains requin etait en voit de disparition du cou tout les fond marin en etait destabilisé
Predateur en moins pour les meroue donc multiplication des meroue donc disparition de crustacé d'ou la disparition trés rapide de recif corallien

enfin si j'ai bien compri...
Revenir en haut Aller en bas
christi84
Membres tres content
Membres tres content
avatar

Féminin Nombre de messages : 279
Age : 33
Localisation : le pontet

Configuration de mon bac
Type: Berlinois

MessageSujet: Re: Alerte sur les coraux   Lun 22 Juin 2009, 10:13

il est vrai que c'est une situation super alarmante!!!
et malheureusement tragique car très rapide!!

Que pouvons-nous faire à notre echelle ?

stopper les achats d'animaux prélevés dans la nature et favoriser l'élevage?

nous sommes amoureux de ce monde marin et voulons le protéger mais pour ceux pour qui cet espace représente une manne financière, réalisent qu'ils courrent à leurs pertes mais est-ce bien assez pour qu'ils arretent la destruction?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alerte sur les coraux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alerte sur les coraux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Espace de discution :: Les actualitées et événements-
Sauter vers: